JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Rédactions on line Journal Collectif créé par

Ecrire une nouvelle page
Ce journal est publique
Journal public


Préface
Mon Idée
probleme: c'est l'auteur du journal ki vous parle
Intro
suite.....
et...
et ... ah ah je vais pas faire tout le boulot ! ET...
La métamorphose
aler elle arrive bintôt la suite?
mystérieuse langue....
10  Et thomas...
11  Thomas veut son popov
12  le pote de Thomas
13  la mystérieuse porte
14  Suite de la page 12
15  la suite...
16  la suite...
17  je...me sens l'ame d'ecrie... mais Thomas... ne m'inspirs pas, puis-je?
18  PROPoSITION
19  Sujet 1
20  mon ptit avi perso
21  Chapitre 1
22  et ben la suite elle est ou?
23  La machine infernale
24  la Machine à voyager dans le Temps
25  la Machine à voyager dans le Temps
26  le bouton caché
27  The Magic Machine ...
La machine infernale 4/12/2008

Il était minuit c'était un vendredi 13, une belle nuit étoiler, nous décidâme moi et mes 3 amies d'aller dans les bois, nous aimions nous asseoir sur les troncs d'arbres qui étaient déraciner. Mais cette nuit là quelques chose avait changer. Plusieurs arbres étaient coucher par terre comme si un vent violent aurait toubillonner dans le bois. Mais tout en regardant les lieux Manon s'écria regarder! regarder! mais qu'est-ce que cela peu bien être. Nos regards se croisèrent et nous apercûmes tout au loin dans un petit brouillard un genre de cabanon en métal avec une petite porte et à sa gauche il y avait des petits points rouge qui clignotait. France nous regarda et partis dans sa direction Manon et moi nous nous tenions par la main et ont s'avança d'un pas craintif. France s'écria venez venez ces juste une porte avec des boutons rouge. Arriver devant cette porte nous avons été éblouis de voir toute ses petites lumières rouge qui clignotaient. Mais comme d'habitude France ne peu pas se contenter de regarder aussitôt dis aussitôt fait elle appuya sur un de ses boutons et la porte s'ouvri, moi et Manon nous avons reculer d'un pas, hum! à vrai y penser peut-ëtre 2. C'est alors que France entra nous la suivirent c'était comme une ascenseur pas très grand. Pendant que nous regardions le plafond les portes se referma. La panique se fit entendre c'est alors que France eue la brillante idée d'appuyer sur un bouton qui s'emblait être un tableau de bord. Nous sentîmes que l'ascenseur bougeait et tout à coup tout s'arrêta et les portes s'ouvri, nous sommes restés bouche bée nous étions à une autre époque.

Contactez-nous - Charte d'utilisation