JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


Histoire commune !!! Vol. 2 Journal Collectif créé par

Ecrire une nouvelle page
Ce journal est publique
Journal public


Préface
Le monde du futur
Agitation & Compagnie
suite
joli joli tt ca mais...
Dans l'antre de ...
une journée de finie
"ce que tu m'a demandé"
Rouge pizza
euh oups...
10  Putain de messagerie !
11  fausse alerte...
12  En attendant Lars
13  Morpheus
14  Chiwawa
15  Vous avez trop regardé "Matrix", bonsoir
16  Carne
17  La bonne sou-soupe!!!
18  Contact
19  KR
20  .."Échange"
21  merde!
22  "je me vengerai!!!"
23  incendie!
24  étrange comme incendie..
25  quellle conasse..
26  Décidément..QUELLE CONASSE...
27  une belle érreur
28  Le pendantif
29  Encore ??? c pas vrai..
30  défaut de fabrication
31  Double Vengeance...
32  oO Interlude Oo
33  ohhh
34  j`laime mais...
35  lesbienne
36  les 4 vérités
37  envie de dire
38  histoire vraie( mon destin)
En attendant Lars 29/7/2003

Gary lui demanda de se pointer fissa et raccrocha. «fils de pute» maugréa-t-il à mi-voix.

Gary n’avait jamais pu supporter le coté m’as-tu vu de Lars. Toujours en train de se vanter, soit de sa dernière conquête, soit de sa dernière voiture, soit de son dernier ride de coke, soit de son dernier sale coup… Lars n’était qu’une merde prétentieuse que Gary utilisait lorsque l’occasion s’en faisait sentir. L’occasion du moment commençait à renifler sérieusement..


Gary jeta un coup d’œil au cadavre. Le visage tuméfié de Maye semblait apaisé. C’était bien elle la plus heureuse.
Il maudissait à présent son incapacité à se contrôler. Pourquoi fallait-il toujours que ça finisse comme ça ? Aussi loin qu’il se rappelle, il avait toujours était en proie aux pires crises de furie. Il se rappelait quand gamin, il avait arraché avec ses dents l’oreille de l’un de ses camarades qui se moquait ouvertement de lui. Comment s’appelait-il déjà ?


La sonnette extirpa Gary de son sommeil. Gary se redressa d’un coup essayant de retrouver ses esprits. Combien de temps s’était-il endormi. Dix minutes, vingt minutes, plus encore ?
Il glissa un oeil au juda. Lars souriait à pleine dents. «Quel crétin !» murmura Gary avant d’ouvrir la porte.

Contactez-nous - Charte d'utilisation