JOURNAUX PUBLICS   JOURNAUX COLLECTIFS   MON PROFIL

  


La drogue Journal Collectif créé par

Ecrire une nouvelle page
Ce journal est publique
Journal public


Préface
Jamais
quelle belle connerie !
un avis plus nuancé....
Ceci n'est pas un plaidoyé pour la drogue...
drugs
je crois quelle ma volée mon ptit frere...
ok deja pourquoi?
Mon Experience!!!
Mon cousin
10  quand c'est une question de survie...
11  conne de drogue
12  Le join .
13  hygiène de vie
14  c nul mais……
15  Ma meilleure amie ne sera plus jamais comme avant
16  <a la recheche du bon dealer
17  Peut être...
18  Dur dur d'arrêter !!!
19  Nan
20  Quand on est sois c'est pratique
21  Le respect avant tout
22  mon passée et ptetre encore mon futur!!!
23  quand elle est douce...
24  le red...
25  Merci Badtrip :)
26  La drogue brisse tout, même l'amitié.
27  Un avis très simple
28  libre
29  Fumer
30  moi et la drogue
31  Une défonce ?
32  ELLE M'A TOUT PRIS
33  m'en suis bien sortis
34  droguée ? ...moi?
35  requiem for a dream
36  requiem for a dream
37  Un peu de plaisir .. rien d'autre
38  Dans le lit d'un dealer
39  Pk vs l'accepter pas
40  on sais quand on .....sauf le sexe
41  qui a le droit selon moi?
42  Je ne sais pas...
43  La Drogue..
44  MOI, NON MAIS....JE VIS CHEZ LES DROGUES !!
45  la dope...
46  help
47  marie
48  help
49  la drogue o collège
50  la drogue o collège
51  tant ke c pa régulié!
52  UnE FoIs...
53  la scarification
54  saint hashish
55  We are stars now in the dope show
56  Les filles!
57  Ne jamais dire jamais... mais ...
58  chronique d' une descente
59  les joint
60  A quoi bon ?
61  pour moi ...
62  Ce que j'en pense...
63  SALUT!
64  S'en séparer???
65  la drogue?si tu veus essayer lis moi!
66  non
67  héroïnomane de 19 ans
68  la drogue lol moi jen prend
69  Keskune drogue?
70  un conseil
71  coco
72  est ce qu'on s'en sort un jour?
73  la drogu quelle chit
74  ma life lol
75  pire connerie !!
76  Ma maîtresse !
77  Un peu mais passionnement.
78  JeNE Peux Pas Dire Si J'aime Ca!
79  voleuse de vie
80  13 ans, et accro (ou presqe) a la clope
81  quand tu te rencontre que ton bonheur etait juste relié a sa
82  moi cest kat ...
83  sé passé
84  La cigarette ...
85  Témoignage
86  autre drogue
87  Drogue
88  Mon avie
Ma maîtresse ! 6/1/2007

Dès ma première expérience "toxique" on va dire, j'ai su que je les essaierai toutes... c'est stupide, je sais, mais c'est la vérité. Je suis une fille très excessive, qui a déja gouté à de nombreux excès. Aujourd'hui, on me tend la main pour me sortir de la rue où j'ai vécu 18 mois... c'est peu, mais c'est très destructeur. A 14 ans, j'ai fumé mon premier pet, à 19 ans je me plantais une seringue dans le bras (dans les genoux au début, pour etre exacte car ça me permettai d'avoir les deux mains libres pour me shooter, ce qui est plus facile qd on ne l'a jamais fait... on m'a pas appris a me piquer, en tout cas pas à l'école ! )
Evidemment je ne suis pas passée de l'un à l'autre ! J'ai d'abord pris des tazs et des acides en teuf, j'ai adoré ça ! Puis j'ai gouté au speed, à la métaamphétamine, à la coke, pour en arriver à l'héro ! j'aime tjs faire la teuf, et je suis tjs une intoxiquée... j'aime me mettre la tête pour délirer avec les potes et m'evanouir dans la music techno des raves ! C'est mon défouloir, c'est tellement fort pour moi ! Mais ça m'a conduit trop loin... J'ai foiré ma première année de fac, en licence d'arts plastics, j'étais trop a fond ds la cam et n'allait plus assez en cours ! Le manque ne me le permettait pas ! Niveau tunes, je me suis endettée de 5000 euros en 10 mois, j'ai perdu mon appart, j'ai du passer trois mois chez ma mère pour rembourser la banque en bossant dur, après quoi, je me suis barrée de chez elle. (on s'est jamais entendu et c'était un effort surhumain de passer ces mois chez elle) Et voilà, la rue... les heures de manche, pour se camer la tete a la fin de la journée, et puis la seringue pour accentuer la défonse...les nouvelles connaissances, les voleurs, les profiteurs, les hypocrites et les violents, les amours d'un moment, les amants... l'été, les voyages, les amendes de train, la mediterrannée que je n'avais pas vue depuis l'enfance, les teufs partout en France ! Squatts cools, squatts pourris, parcs, cages d'escaliers... Enfin, Moral en baisse, perte de confiance, peur de tout , insociabilité, manque de volonté, pleurs au réveil, envie mais incapacité à revoir la famille et les proches.... Bref, j'vais pas m'étaler... la rue m'attirait, je pensais "rencontres, drogues, liberté, bcp de teufs, etc". Je me suis détruite et contrairement a d'autres je m'en suis rendue compte à temps. Aujourd'hui et depuis deux mois seulemnt, un ami m'aide a me sortir de la. Je suis en traitement de substitution à l'héroine, je me shoote tjs bien que je voudrais cesser cela... j'y vais tout doux, je suis trop fragile pour arrêter complètement. C'est pourquoi, sans vouloir donner de leçon, ne soyez pas aussi naifs que moi. Je voyais le bien partout et ne pensais pas a mal. Si je n'avais pas aimé la défonce, jamais je n'aurai voulu atterrir a la rue, je me serai demerdée pour faire autrement ! Tandis que la, j'étais paumée et je ne savais pas quoi faire de ma vie alors je me suis laissée aller à mes plaisirs, pour me réveiller un jours ds un squatt seule avec mon chien, les larmes aux yeux et le coeur lourd. J'ai vu que le monde ne pensais pas qu'au bien et que je me detruisais. Ok, il m'a fallu passer par la pour rebondir, mais si pour vous il est possible de faire autrement, faites le avant que l'euphorie des premiers plaisirs liés à la défonse et à sa sensation de bonheur intense ne vous menotte pour la vie !

Contactez-nous - Charte d'utilisation